Interview de Tonerre, midlaner de GamersOrigin - GO au MES 2017

Posté par louistofu , Odrel


ImageTonerre au second plan, concentré durant la Lyon Esport #10 (Photo de Timo Verdeil)

GamersOrigin est présent depuis plusieurs années sur la scène esport française à travers son roster Hearthstone et plus récemment via son équipe Overwatch. Il y a quelques semaines, 5 joueurs League of Legends sont venus compléter ces line-up avec pour objectif de se tailler une place dans le top français et ce grâce à notre sponsor KLIM. Deux troisièmes places, au Challenge France et à l'ESWC Winter, une victoire au Montpellier Esport Show ainsi qu'à la Lyon Esport #10 ont idéalement lancé cette équipe dans le grand bain peu de temps après son officialisation. La compétition montpelliéraine marquait le début de 2 semaines de bootcamp pour l'équipe, et nous en avons profité pour interviewer Scott "Tonerre" Ménard, qui évolue au poste de midlaner.

Louistofu : Bonjour Tonerre, alors comment se passe le début du tournoi ?

Tonerre : On a eu des problèmes techniques mais ça avance. (GO est alors à une victoire et une défaite, dans l'attente de son troisième et dernier match de poule)

Louistofu : Es-tu confiant pour la suite de la compétition ?

Tonerre : Ça va se jouer à un tie-break apparemment, donc ça va dépendre du résultat de Movistar - CLG. Puisqu'il y a eu un remake dans la game contre CLG, on va demander un nouveau match, avoir notre destin entre les mains plutôt que d'être éliminés au temps (les Go obtiendront ce nouveau match et le gagneront, se qualifiant ainsi pour la demi-finale de la compétition).

Louistofu : Que vous a apporté le Challenge France, votre premier tournoi sous les couleurs de GO et dont vous jouez la petite finale dans deux jours ?

Tonerre : Ça nous a permis de nous découvrir en team tout simplement. On a vu qu'on faisait beaucoup d'erreurs, on les a pas mal corrigées, on devient de plus en plus fort.

Louistofu : Qu'est-ce qui vous manque pour progresser davantage ?

Tonerre : (il réfléchit) De l'écoute. Moi-même je n'en fait encore qu'à ma tête, je dois améliorer sur ce point.

Louistofu : A contrario, quelles sont les forces de l'équipe GO ?

Tonerre : Mentalement, on est très bon, ça va nous permettre d'aller loin. On analyse beaucoup nos parties aussi. On cible bien les choses qu'il faut corriger et on les corrige assez vite.

Louistofu : Est-ce un problème de devoir communiquer en anglais, Kitty et Bluerzor n'étant pas francophones ?

Tonerre : Non pas du tout. C'est mieux parce que tu dois plus te concentrer, tu es dans un aspect professionnel. On n'a pas de problème à parler an anglais.


ImageTonerre et l'équipe League of Legends après la victoire en finale contre Grosbill au Montpellier esport show

Louistofu : Tu es connu pour être très à l'aise avec ton main, Ahri. Peux-tu nous dire pourquoi tu t'es tourné vers elle ?

Tonerre : C'est le meilleur champion du jeu, tout simplement. Je n'ai pas de problème de match-up avec.

Louistofu : Quels perso choisis-tu quand Ahri n'est pas disponible ?

Tonerre : Viktor, Orianna, Xerath, Ryze, Corki... J'aimerais bien rejouer Azir, c'était mon main avant mais je ne peux plus le pick maintenant.

Louistofu : Comment t'es-tu mis à League of Legends et pourquoi avoir choisi le mid ?

Tonerre : J'ai commencé à la saison 3 après qu'on me l'a conseillé. J'ai pas mal hésité avec la jungle parce que je joue beaucoup Lee Sin. Je suis monté top 50 Challenger juste en jouant Yasuo et Lee Sin. Au final, ça ne sert à rien de ne jouer qu'un champion donc je me suis fixé sur la midlane.

Louistofu : Combien d'heures joues-tu chaque jour ?

Tonerre : En team, 2h30-3H. En soloQ, ça dépend des jours, mais je dois faire 5H de LoL en tout.


Cette interview a été légèrement éditée pour plus de clarté.

L'auteur :

louistofu

Rédacteur pour GO depuis l'été 2016, passionné par l'eSport, et tout particulièrement Hearthstone et Overwatch. Etudiant IRL.

CONTACTER L'AUTEUR
Publier un commentaire
Vous ne pouvez pas poster de commentaires sur cette page car vous devez être inscrit et connecté.
pub