Carnet de bord du voyage de GamersOrigin au Montpellier esport show

Posté par louistofu , Odrel


Image

GamersOrigin se déplaçait en force au Montpellier Esport Show avec une trentaine de personnes mobilisées sur un week-end. Retrouvez le détail de cette aventure dans ce carnet de bord, qui retrace les victoires de nos équipes LoL et Overwatch, le parcours des joueurs Hearthstone, l'animation du stand Krosmaga et l'ambiance de l'événement.

Le grand départ

Départ en Ouibus à midi depuis les locaux de GamersOrigin, direction le sud. Chacun s'occupe comme il peut : séries, sieste, ou parties de FIFA pour le fond du bus. Une fois arrivés aux alentours de 21h, les joueurs partent se reposer en prévision des matches du lendemain. Les coaches et managers installent les PC dans l'arena de Montpellier pendant que l’équipe technique prépare le set-up pour le stream Overwatch ainsi que pour l'animation Krosmaga. La LAN est presque déserte en cette fin de soirée, le calme avant la tempête.

Début du Montpellier Esport Show

Rendez-vous à 8H30 pour les joueurs, le temps de s'échauffer avant le début de la compétition, qui est prévu pour 11H. Le public venu nombreux patiente devant l'arena de Montpellier. L’équipe League of Legends commence directement sur la scène contre les Américains de CLG Black. L’entame de match tourne clairement en faveur de nos GO mais des freezes intempestifs de PC forcent un remake (un nouveau match avec le même draft). GamersOrigin s'incline 1-0 lors de cette nouvelle rencontre et n'a plus le droit à l'erreur.


Image

14h : Fishou et Un33D ont pris un bon départ dans le tournoi Hearthstone. Mitsuhide et Charon perdent leur premier match. Le roster Overwatch patiente en s'entraînant, le tournoi prend du retard.

17h : Proto commente la compétition de Dofus sur le stand Ankama, puis il cast du Krosmaga avec Babel. Dans le même temps Fishou s'incline contre Felkeine sur la scène Hearthstone. Il y a eu du spectacle dans ce BO conclu sur le score de 3-2 : un topdeck Reno sur Mot de pouvoir : Bouclier pour Fishou qui fera concede le guerrier de Felkeine et deux sorties imparables pour le voleur du joueur Millenium. Les Overwatch sortent des poules sans perdre une seule map. Le tournoi est casté par Ddafox, Jenkins et Lutti. De passage à Montpellier notre chère Emysk intervient entre les matches. Ddafox et elle jouent l'un au clavier, l'autre à la souris et s'en sortent plutôt bien.


ImageImage

Les joueurs Overwatch passent le temps en 1 contre 1 ou sur le champ de tir afin de rester affûtés. Poko s'exerce à sa technique secrète (des parties de Tetris à un rythme effréné) et Leaf s'aère l'esprit sur Rocket League.

18h : Mitsuhide et Charon sont éliminés puisqu'ils ont tous les deux perdus à deux reprises. Fishou doit s'accrocher pour arriver au 6-1 tandis que Un33D est idéalement placé avec un 3-0 pour le moment. C'est la tempête chez Narwak et Hyp qui sont survolés par des drone. Pas refroidis pour autant, ils regardent la GOOW.TV en attendant la reprise de la compétition. Leaf et Daemon travaillent de leur côté la tactique à mettre en place en cas de finale contre LDLC. La demi-finale contre Gold Rush pose quelques difficultés au début, mais GamersOrigin s'impose et se qualifie pour la finale du tournoi Overwatch.

19h : Fishou et Un33D finissent sur le score de 5-2 et se classent dans le top 16 du tournoi Hearthstone, tout comme Charon qui est passé de 0-2 à 5-2. Dans le même temps, les hommes de Dinep et Shanky sont éliminés sur un tie-break au temps, une pratique peu commune sur LoL. CLG Black accepte un tie-break en BO1 qui aura lieu le lendemain matin, en raison de l'incongruité de cette règle et du remake qui avait eu lieu lors du précédent match entre les deux formations.

Jour de finales

9h : Bluerzor, Kitty, Tonerre, Targamas et Shemek sont en place, prêts à en découdre. A peine quelques minutes après le début du match, une extinction de la multiprise oblige à un nouveau remake pour ce qui allait être le quatrième match entre GO et CLG Black du week-end. Les européens s'en sortent et se qualifient pour la suite, soulagés d'avoir évité l'élimination au premier tour.


Image

11h : le timing est serré, et seulement une heure environ après la fin du tie-break il faut de nouveau affronter LDLC pour une place en finale. Après deux défaites contre les joueurs en bleu ces dernières semaines (au Challenge France et à l'ESWC), les GamersOrigin tiennent à s'imposer. La finale Overwatch était programmée pour 11H mais des soucis techniques récurrents empêchent le match de démarrer. Lutti et Ddafox meublent dans une salle comble, en chantant notamment Joyeux anniversaire" pour fêter les 21 ans de Leaf, DPS de GO. Une heure plus tard, le match commence enfin. Et si GamersOrigin est très à l'aise (100 à 0) sur la première map de Lijiang, la suite n'est pas une partie de plaisir. Au final, on assiste à une victoire 3-2, mais il fallut disputer chaque round jusqu'au bout du temps additionnel.

La game suivante a lieu sur Numbani. Des GamersOrigin en mode TGV semblent bien partis pour sécuriser le 2-0 dans ce BO5. Mais les LDLC font également très vite et poussent le payload jusqu'au bout en très peu de temps. Il a fallu plusieurs tentatives infructueuses aux GamersOrigin pour s'emparer à nouveau du convoi, et mettre ce deuxième point. Nous suivons pendant ce temps là demi-finale du tournoi professionnel de LoL qui oppose elle aussi GO à LDLC. Une victoire sur la première partie lance idéalement les GamersOrigin dans le BO3, d'autant plus qu'ils mènent 8 kills à 0 dans la deuxième game.


Image

LDLC s'impose 5 à 4 après des parties très intenses sur Volskaya pour ce qui aurait pu être la dernière map du tournoi et GO a une nouvelle chance de conclure le match sur Népal. A l'instar de Lijiang les parties sont très disputées et les deux formations se retrouvent à 2-2. Après une game encore une fois serrée et interrompue par quelques problèmes techniques, ce sont bel et bien nos GamersOrigin qui s'imposent 3 à 1 en finale du Montpellier esport show. Bravo à eux ainsi qu'à LDLC ! Death esport complète le podium après sa victoire contre Goldrush en petite finale. Juste avant que le match ne se termine nous apprenons que la team LoL a battu LDLC 2 à 0 et qu'elle affrontera Grosbill en finale un peu plus tard.

Au milieu de l'euphorie, Keuhn embarque un viewer rencontré dans le salon pour une heure de live en duo sur la GOHS.TV tandis que Jenkins peut à peine parler tant il a perdu sa voix.

Image

15h : Babel, Proto et Krosmaga ont remplacé la scène Hearthstone et les animations se succèdent. Showmatches, découverte du jeu et distribution de goodies familiarisent le public avec le jeu d'Ankama et permettent une pause bienvenue entre les deux moments de tensions intenses que sont les finales de LAN. Kalimsshar, membre de l'équipe féminine de GO, apprend qu'elle finit quatrième du concours de cosplay avec son costume de Mercy. Alors que notre commercial Matthieu et notre community manager Ailynh se débrouillent très bien dans le tournoi Krosmaga (avec notamment un top 2 pour notre CM), toute l'expédition rejoint la grande scène pour soutenir le quintette de joueurs League of Legends. La finale est remportée 2 à 0 face à Grosbill avec une excellente prestation de la part de chacun de nos joueurs, dont un Shemek en feu sur sa Fiora qui n'a fait qu'une bouchée de son vis-à-vis et surtout des inhibiteurs adverses.


Image
Image

20h : l’heure de tout ranger, ordinateur, écrans et matériel ayant servi à animer la scène Krosmaga. La fatigue du week-end commence à se faire sentir tandis que l'on charge le bus, mais l'excitation des deux titres remportés à quelques heures d'intervalle galvanise tout le monde.

Bilan du voyage

Cette première édition du Montpellier Esport Show fut une réussite pour les équipes de GamersOrigin, avec deux titres (League of Legends et Overwatch), une quatrième place au concours de cosplay, 3 top 16 Hearthstone (Charon, Fishou et Un33D) et un top 32 (Mitsuhide). Merci à tous ceux qui nous ont suivis et supportés en stream ainsi qu'à ceux qui sont venus nous saluer sur place. Merci également à nos sponsors Klim, Shadow, PokerStar, Nahimic et à nos partenaires Ouibus et Acer.

L'auteur :

louistofu

Rédacteur pour GO depuis l'été 2016, passionné par l'eSport, et tout particulièrement Hearthstone et Overwatch. Etudiant IRL.

CONTACTER L'AUTEUR
Publier un commentaire
Vous ne pouvez pas poster de commentaires sur cette page car vous devez être inscrit et connecté.
pub